AGOA 2019: Les USA promettent de « nouvelles initiatives » pour la croissance des opportunités en Afrique

En Côte d’Ivoire s’est ouvert, lundi, le 18e sommet de l’AGOA, African Growth and Opportunities Act, la loi sur la croissance et les opportunités en Afrique. Cette année, l’évènement se tient à Abidjan et a réuni de hauts responsables africains et américains.

Tenue sous la participation d’un peu plus de  1.100 personnes venus de trente-six pays africains sur les 39 éligibles à l’AGOA, cette édition a pour thème central l’importance de la société civile, de l’autonomisation des femmes, et du rôle des jeunes leaders africains dans le développement du continent.

L’Ambassadeur C.J. Mahoney, représentant commercial adjoint des Etats-Unis, a à cet effet salué l’adoption en 2018 par l’Union Africaine (UA), de l’accord sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF), qui a-t-il déclaré, « pose les bases d’une meilleure compétitivité et d’une diversification des échanges commerciaux pour une croissance économique plus forte ».

« Nous avons l’opportunité de poursuivre de nouvelles initiatives prospectives dans une vision du futur des échanges commerciaux entre les Etats-Unis et l’Afrique », a-t-il poursuivi.

En marge du sommet se tient également une foire animée par près de cinquante exposants venus de plus de dix pays d’Afrique.

Notons que l’initiative de l’AGOA lancée en 2000 par les Etats Unis permet aux produits africains répondants aux critères d’accéder au marché américain sans barrières douanières et tarifaires.

Emmanuel D.  / KADET K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *