Au Bénin, un menuisier fabrique des meubles à partir de tiges de cotonnier

Emile Adimou a expérimenté un nouveau matériau pour la fabrication des meubles. A la place du bois, il utilise des tiges de cotonnier dans son atelier situé dans la ville de Parakou au Bénin.

Lire aussi: Le programme Land Accelerator ouvre les candidatures pour une formation des entrepreneurs africains

Les tiges de cotonnier qui étaient autrefois abandonnées dans les champs ou utilisées comme combustibles constituent depuis peu une matière première pour la fabrication de panneaux de particules, obtenus par broyage. Mais Emile Adimou va plus loin en exposant dans son atelier, des tabourets, des guéridons, des tables de chevet et même des portes fabriqués à partir de ces tiges.

Emile Adimou doit son expérience à la Plateforme d’innovation du projet de Valorisation des tiges de cotonnier en panneaux de particules (VATICOPP) qu’il représente au Bénin. Ce projet implémenté au Bénin, au Togo et au Mali depuis 2018 est soutenu par le Conseil ouest et centrafricain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF).

En remplaçant le bois par les tiges de cotonnier, Emile Adimou redéfinit le secteur de la menuiserie et ouvre la voie à une nouvelle solution à la réduction de la déforestation au Bénin. En plus de servir à la fabrication des meubles, les tiges de cotonnier pourraient également permettre d’augmenter les revenus des producteurs de coton locaux.

Emile Adimou travaille avec des acteurs impliqués dans la filière du coton pour la mise à l’échelle industrielle des meubles en tiges de cotonnier.

Lire aussi: L’accélérateur marocain HSEVEN lance des programmes de formation et de monitoring pour les start-up africaines

La Rédaction

Source: Ecofin

Une pensée sur “Au Bénin, un menuisier fabrique des meubles à partir de tiges de cotonnier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *