BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL: 2è DEFI DU MANAGER

Rendre votre management séduisant et attractif pour amener les autres à vous suivre et adhérer à votre vision.

Pourquoi c’est important pour le bien-être
au travail ?
Les gens aiment séjourner et rester là où ils se sentent bien. La vie est dure et ce n’est pas la peine de le rappeler. Les collaborateurs (et salariés) dans les entreprises ont suffisamment de tensions et de pression dans leur vie personnelle que c’est parfois difficile pour eux de s’en sortir.
Mais, armés du devoir de rester professionnel, ils s’arrangent pour se faire une bonne mine le matin, se parer de leurs plus beaux vêtements et se mettent en route pour le travail. Ils espèrent en effet trouver le formalisme, les défis professionnels et surtout l’obligation de résultat. Pendant ce temps, ils se demandent bien : « Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ? ». Et, puisque justement ils vont passer, vraisemblablement, plus de temps au travail qu’à la maison, la qualité moyenne de leur bien-être va dépendre de la qualité de vie au travail.

A cela, il faut ajouter un principe déterminant en leadership: « Les gens suivent ceux qui les aiment et leur font confiance. Si bien que si vous voulez que les gens vous suivent et vous fassent confiance, il faudra leur montrer que vous les aimer et ils vous feront confiance ».

Le Manager a t-il besoin d’aimer ses collaborateurs ?

Question difficile ! Mais une chose est sûre, ils doivent se sentir bien et rassurés quand ils sont avec lui. Et cela est peut évident s’ils n’y mettent pas de l’amour.
Le manager est capable de poursuivre une direction, mais pas la changer. Par définition, le rôle du manager consiste à définir les procédures et veiller à leur mise en application. Il est donc porté sur le système plus que sur les relations.
Pour conduire les employés dans une nouvelle direction, il faut avoir de l’influence, seul le leader peut le faire. Le leader véritable est celui qui connait ses hommes, leurs pratiques au quotidien, sait les challenger, les accompagner dans une direction précise. Mais une chose importante que la plupart des « managers » refusent de pratiquer, c’est « l’amour et la bienveillance ». La bienveillance est souvent assimilée à de la faiblesse alors que la meilleure façon d’amener les gens à se battre pour vous et avec vous, c’est de leur montrer que vous êtes prêts à vous battre pour eux.
Lorsqu’un manager se donne clairement pour objectif d’aider ses collaborateurs dans leur réussite, ils prennent du plaisir au travail, sont plus épanouis et se donnent à leur tour pour l’aider à atteindre les objectifs de sa direction ou de son unité.

Lorsqu’il est question d’assurer le bien-être de vos collaborateurs, leur manifester de la bienveillance, répondre à certains de leurs besoins extra-professionnels n’est pas trop donné. D’ailleurs, cela leur donne une deuxième raison de s’investir à vos côtés et cerise sur le gâteau, ils ont le sentiment d’être valorisés et d’être utiles ce qui améliore clairement leur niveau de performance et bien être.

Comment s’y prendre ?

« Les gens suivent ceux qui les aiment, s’investissent et prennent du plaisir à leurs côtés si bien que si les gens ne vous suivent pas, vous devez vous demander ce que vous devez faire pour vous rendre plus utile et plus séduisant »
Si nous partons du besoin d’offrir aux salariés une raison d’être et de se battre à vos côtés (pendant qu’ils prennent du plaisir) autre que le salaire, leur montrer que vous vous battez pour eux leur donnera une nouvelle raison de s’engager. Mieux, le fait de se sentir valorisé va leur produire un plaisir de servir et optimiser leur niveau de performance.

Pour y arriver, le manager doit :

1. Etudier les sensibilités et les besoins de chacun de
ses collaborateurs ;
2. Décider clairement de devenir l’un de leurs meilleurs
ou plus grand bienfaiteur ;
3. Élaborer un plan de générosité à leur égard avec pour
objectif de leur montrer qu’il les valorise ;                                                                                                                                      4. Utiliser le plan de formation et de mentorat pour les
aider à progresser dans leur carrière et les accompagner dans leur épanouissement personnel ;
5. Les aider à trouver l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle en leur accordant une flexibilité des horaires de travail, leur permettant de « rentrer de temps en temps chez eux » un peu plus tôt qu’habituellement, le télétravail et/ou en leur offrant des jours « off » non comptabilisés.

Un manager qui met en place une politique pareille non seulement va augmenter l’engagement des collaborateurs mais leur assurera un meilleur « être » et un plus grand niveau d’épanouissement.

 

 

Prochainement (dans une semaine), le 3è défi!

Régine Love MOUKETE

Coach – Consultant Bien-être et Qualité de Vie au travail

(Séminaires – Conférences – Ateliers – Formations – Coaching – Team-building)

Tel: 225 49 94 57 25 / 46 13 30 89( Whatsapp)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *