CAN 2019: La CAF aiguise sa stratégie d’arbitrage pour les 1/4 de finale

Les quarts de finale de la 32è Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football débutent, ce mercredi, en Égypte avec l’utilisation de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR).

La VAR est une innovation expérimentée par la Confédération Africaine de Football (CAF) lors de la Ligue des champions qui n’a malheureusement pas encore édifié tous  les acteurs  sportifs sur son efficacité.

Les Marocains s’étant vu refuser un but valable, ont décidé de ne pas poursuivre la partie car l’arbitre gambien Bakary Gassama ne pouvait pas visionner l’action de but parce que la technologie ne fonctionnait pas. Ce qui a créé une polémique.

L’arbitrage des prochaines ¼ de finale sera donc doublement supervisé, avec notamment l’introduction de la technologie de la VAR dans le système.

Mercredi, Sénégal-Bénin sera à cet effet, le premier match à bénéficier de la VAR dans l’histoire de la CAN pour laquelle la CAF a fait appel au Néerlandais Paulinus Van Boekel et au Français Benoit Millot, deux arbitres européens pour former leurs collègues africains à cette technologie.

Le programme des 1/4 de finale en temps universel, s’articule en deux jours. Le mercredi 10 juillet verra le Sénégal-Bénin à 16h et le Nigeria-Afrique du Sud prévu à 19h.  L’Algérie-Côte d’Ivoire à 16h et le Madagascar-Tunisie à 19h sont les deux matchs du jeudi 11 juillet.

KADET K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *