Changement climatique en Afrique : La jeunesse africaine face aux enjeux climatiques

La Conférence internationale des Jeunes sur les changements climatiques de Lomé (COJECC) tenue du 07 au 9 novembre dernier, a réuni plusieurs jeunes africains sur les questions climatiques du continent.  

Ouverte ce mercredi 07 novembre à Lomé, cette rencontre initiée en 2015 dans la continuité de la COP 21 de Paris a pris fin ce vendredi. Pendant trois (3) jours, ces représentants de la jeunesse africaine ont été sensibilisés et outillés sur les questions liées aux changements climatiques.

Des jeunes issus de 4 pays d’Afrique Centrale (Congo, Gabon, Tchad et Cameroun) et de 9 pays ouest-africains (Guinée, Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Niger, Nigéria, Mali et Togo) ont voulu être acteurs de ce rendez-vous important sur l’avenir de l’Afrique face aux changements naturels et démographiques auxquels l’on assiste.

Deux (2) panels ont par ailleurs été consacrés aux enjeux climatiques, aux impacts régionaux et aux solutions locales. Afin de situer les enjeux et d’amener la jeunesse africaine à une prise de conscience pour des actions éco-citoyennes en vue de l’équilibre climatique de l’Afrique.

Pour Marc Vizy, ambassadeur de France au Togo, cet évènement fait désormais de Lomé « le hub pour l’Afrique de l’ouest dans la lutte contre le réchauffement climatique ».

 A.C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *