Côte d’Ivoire: Ce que propose Mabri aux étudiants en attendant la réhabilitation des cités

Pour faire face à l’insuffisance de logements, l’Etat propose des maisons préfabriquées pour les étudiants. Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr Albert Mabri Toikeusse, a procédé au lancement officiel, jeudi dernier, à l’Université Félix Houphouët-Boigny.

Ce que cette nouvelle formule propose, c’est un nouveau  type de logement où l’étudiant a droit à certaines commodités dont un matelas, un placard, une table d’étude, des toilettes, de l’énergie solaire. Mieux, l’étudiant vient seulement avec sa valise. Dans son adresse, le ministre a déclaré que seulement 4% des étudiants ivoiriens vivent en résidences universitaires.

«Je sais la souffrance de l’école ivoirienne. Je sais le recul que nous avons sur les autres œuvres universitaires. Si c’est de mes mains que je pouvais transformer la situation, je l’aurais fait immédiatement. Mais un ministre, c’est aussi pour gérer les problèmes. Un ministre, c’est fait pour assumer les problèmes» a-t-il affirmé.

Poursuivant, M. Blé Guirao, Directeur Général du Centre Régional des Œuvres Universitaires Abidjan 1 (Crou-A1) a précisé que cette nouvelle solution  intervenait en raison de la « faible capacité d’accueil des parcs d’hébergement » qui « n’augmentent pas proportionnellement et à la même allure que le nombre d’étudiants qui sortent des lycées chaque année ». Pour lui, cette astuce avec les logements préfabriqués est une solution « innovante » qui mérite d’être saluée.

Au nom des étudiants, Guiro Landry de la Fesci a plaidé pour plus d’efforts en faveur des étudiants. « Les Amphithéâtres sont transformés en dortoirs. Nous rencontrons nos camarades pour leur parler, relativement à l’avenir. Mais quand ils ne dorment pas, ils deviennent un danger pour la société. Nous sommes d’accord avec tous les projets sociaux mais il faut qu’on puisse loger la majorité des étudiants de Côte d’Ivoire. En plus de la réhabilitation, il faut construire de nouvelles cités » a-t-il souhaité.

KADET K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *