Côte d’Ivoire / Distinction : La Grande Chancellerie célèbre l’héroïsme des ivoiriens

111 personnalités de divers corps de métiers ont été distinguées, jeudi 8 août 2019, à Abidjan dans l’ordre national par la Grande Chancelière, Henriette Dagri Diabaté, et en présence de membres du Gouvernement.

La cérémonie de distinction était dédiée à toutes les femmes et à tous les hommes, qui, au péril de leur vie, s’engagent volontairement pour sauver d’autres vies, a situé d’emblée le professeur Yacouba Konaté, précisant qu’outre les cadres nationaux distingués, la Grande Chancellerie a honoré « quelques amis de la Côte d’Ivoire, des hommes et des femmes qui ont su faire partager leur confiance en notre pays ».

Au nombre des personnalités ayant reçu les distinctions, 71 ont été élevées dans l’Ordre national dont cinq au grade de Commandeurs. Il s’agit du Contre-Amiral des FANCI à la retraite, Mohamed-Lamine Fadika, de l’Administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie, Adama Ouane, du Président-fondateur du Group AOG auquel appartient Oryx Energie SA, du Président directeur général de KH Assureurs-conseils SA et d’un chef d’entreprise, Antoine Vidjanagni Dossou.

Puis, cinquante cinq (55) autres ont été élevées au grade d’Officiers de l’Ordre national, 11 ont reçu la distinction de Chevaliers et 40 élevées dans l’Ordre du mérite ivoirien. Parmi ces dernières, 10 ont été distinguées pour leur bravoure qui a permis de sauver des vies.

Des distingués parmi lesquels, M. Alassane Ouattara, qui, lors de l’attentat de Grand Bassam en mars 2016, a ouvert les portes de son réceptif hôtelier à de nombreuses personnes pour se réfugier. M. Favier Kouamé, a été grièvement blessé en portant secours à deux enfants lors d’un incendie au Plateau Dokoui, le 17 août 2016. Mlle Yolande Ouattara, grâce à son courage a sauvé des passagers d’un bateau-bus en feu sur la lagune Ebrié, le 7 novembre 2017.

En outre, Kevin Noufé et Kassoum Coulibaly, dans la nuit du 12 au 13 juillet 2018, au péril de leur vie, ont aidé à bloquer la sortie de 32 camions chargés de noix de cajou qui filaient en direction du Ghana, et le jeune Hermann Koffi Kobenan, dans l’indifférence ambiante, a porté secours à une élève qui s’étouffait et perdait connaissance dans un bus, le 7 avril 2018.

Le Porte-parole des récipiendaires, Tiédé Traoré, directeur du Budget de l’Etat, « un homme de haute compétence et un trésor d’abnégation », a traduit la gratitude des récipiendaires à la Grande Chancellerie et s’est engagé, au nom de ses pairs, à mériter la confiance que l’Etat place en eux en leur décernant ces distinctions.

Intervenant à cette occasion, Mme Diabaté a insisté sur la nécessité de maintenir le climat de paix qui règne dans le pays depuis la fin de la crise post-électorale de 2010, se félicitant de « huit années de paix qui ont permis à notre pays de reprendre le chemin du développement ».

A.C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *