Côte d’Ivoire / Recherche scientifique : L’ambassadeur Gilles Huberson célèbre les 75 ans de l’IRD à Abidjan

L’ambassadeur de France en cote d’Ivoire, Gilles Huberson a reçu, vendredi 01 Mars dernier,  à sa résidence, la communauté scientifique et universitaire, à l’occasion des 75 ans d’existence de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) en Côte d’Ivoire.

L’ambassadeur Huberson a salué les 73 des 75ans de présence continue de l’IRD, comme un « exemple des relations fraternelles et inébranlable entre la France et la Côte d’Ivoire », dont les chercheurs expatriés n’ont pas arrêté leurs travaux au plus fort de la crise même si la délégation de Bouaké a été délocalisée à Abidjan.

Il a salué la fructueuse coopération entre chercheurs français et ivoiriens qui a permis l’éradication de l’onchocercose, l’invention de la moustiquaire imprégnée, du café Robusta, entre autres succès. 

Selon le représentant de l’IRD en Côte d’Ivoire, Jean Marc Hougard, les autorités françaises ont décrété que l’IRD, anciennement ORSTOM, est « l’exact contraire d’une institution coloniale », « un synonyme d’excellence, moteur de la recherche partenariale pour un développement durable, en première ligne et un acteur essentiel de la mise en œuvre des ODD pour une science de la durabilité ». 

Se présentant comme un « fruit de l’esprit qui caractérise l’IRD » où elle a fait ses armes de 1986 à 1994, la ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné, a marqué sa fierté d’appartenir à une telle famille, sa reconnaissance et sa gratitude à ce centre d’excellence. « La belle aventure continue », a-t-elle lancé.

Doté d’un budget de cinq milliards F CFA, l’IRD compte 27 agents dont 20 expatriés, trois volontaires internationaux, 10 unités mixtes, un laboratoire mixte de recherche, alloue quatre bourses d’échanges scientifiques et technologiques ou encore huit allocations pour des thèses au sud.

En Côte d’Ivoire, l’IRD concentre ses recherches sur quatre priorités scientifiques qui correspondent à des enjeux majeurs tant au niveau global que local. Il s’agit du Climat, des Populations et sociétés, de la Santé, et de l’Environnement et ressources.

A.C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *