Digital Africa et Proparco ont officiellement lancé leur fonds d’investissement pour start-up

Les start-up africaines impactées dans leur développement par la Covid-19 ont l’opportunité d’obtenir du financement de Digital Africa et Proparco. Les 2 partenaires ont officiellement lancé Bridge Fund, leur fonds de soutien d’une valeur globale de 5 millions d’euros, le 5 novembre 2020.

Lire aussi: Devenir ingénieur en intelligence artificielle (IA)

Digital Africa (une communauté de tech investisseurs englobant des incubateurs, des financiers institutionnels, des sociétés de capital-risque, clusters tech) a officiellement lancé Bridge Fund, le 5 novembre 2020. C’était en partenariat avec Proparco, la filiale de l’Agence française de développement (AFD) participant au financement et à l’accompagnement d’entreprises, d’institutions financières et de fonds d’investissement social.

Le Bridge Fund est un co-investissement d’une valeur de 5 millions d’euros. Il a été conçu pour répondre aux besoins en financement des start-up africaines aujourd’hui limitées dans leur développement par la pandémie de Covid-19, dont les impacts économiques ont provoqué l’annulation ou le retard dans les levées de fonds.

Pour être éligible au Bridge Fund, les entreprises tech innovantes candidates devront justifier de 18 mois d’existence au moins et avoir déjà reçu des fonds d’un investisseur ou d’une structure reconnue. Elles devront également réaliser 75% de leur chiffre d’affaires, d’un minimum de 200 000 euros, sur le continent ou y faire travailler au moins la moitié de leurs équipes.

Les start-up visées sont celles opérant entre autres dans des secteurs comme l’agriculture, l’énergie, l’éducation, la santé, l’inclusion financière, la logistique, les mobilités vertes.

Lire aussi: Atingi, la plateforme e-learning lancée par l’Allemagne en Afrique

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *