Education / Côte d’Ivoire : Des établissements sélectionnés pour piloter un projet d’organisation et Fonctionnement des établissements de formation professionnelle

A l’issue du Conseil des ministres tenu ce jeudi 22 novembre à Abidjan, les membres du gouvernement ont adopté un décret portant attributions, organisation et Fonctionnement des établissements de formation professionnelle.

Selon, Sidi Touré, ministre de la communication, « ce décret confère aux établissements de formation professionnelle un statut particulier leur permettant notamment de bénéficier d’une gestion autonome et d’une organisation comptable et financière adaptées ».

Le porte-parole du gouvernement a également signifié que « ce nouveau dispositif est organisé autour d’un Comité de gestion habilité à mobiliser des ressources additionnelles par l’offre de services diversifiés et à créer des régies d’avances et de recettes en vue de rendre plus flexible la gestion pour assurer la maintenance des plateaux techniques et améliorer progressivement le fonctionnement de ces établissements ».

Avant d’ajouter qu »en liaison avec le secteur privé, les chambres consulaires et les collectivités territoriales, ce dispositif vise à capter au mieux les besoins en compétences de l’économie nationale en constante évolution et à y apporter des réponses appropriées à travers une offre de formation professionnelle plurielle et dynamique ».

Dans cette perspective, huit (08) établissements ont été sélectionnés pour la viabilité de leur plateau technique afin de conduire une phase pilote. Ce sont entre autres, « le Lycée Professionnel de Ferkessédougou, spécialisé dans la formation aux métiers de l’agro-mécanique, de la mécanique et du tertiaire », « le Lycée Professionnel de Jacqueville, spécialisé dans la formation aux métiers de maintenance mécanique et de maintenance électrotechnique », « le Lycée Professionnel de San Pedro, spécialisé dans la formation aux métiers du bâtiment et des travaux publics », « le Lycée Professionnel Hôtelier d’Abidjan, spécialisé dans la formation aux métiers de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme », « le Centre de Formation Professionnelle de Korhogo, spécialisé dans la formation aux métiers de la mécanique et de l’électricité », « le Centre de Perfectionnement aux Métiers de l’Automobile de Vridi, spécialisé dans la formation aux métiers de la mécanique automobile et de l’électronique automobile », « le Centre Multisectoriel de Formation Professionnelle Mohammed VI de Yopougon, spécialisé dans la formation aux métiers de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme » et « le Collège d’Enseignement Technique de Bouaké, spécialisé dans la formation aux métiers de la mécanique et du tertiaire », a indiqué le porte-parole du gouvernement.

 

D. Emmanuel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *