Îles Maurice : le programme de bourses pour l’an 2021 ouvert

Dans le cadre de sa politique qui vise à devenir le hub éducatif en Afrique, l’île Maurice ouvre ses établissements d’enseignement supérieur aux étudiants africains. Cette mesure matérialisée sous forme de bourses, avec prise en charge totale, concerne plusieurs domaines de développement.

Le gouvernement mauricien ouvre son programme de bourses d’études pour le compte de l’année 2021/2022. Les bourses sont disponibles dans tous les cycles de l’enseignement supérieur, excepté les parcours post-doctoraux.

Elles sont à prendre dans les universités et instituts de formation supérieure de l’île dans plusieurs domaines, dont la technologie, le développement durable, l’agriculture, l’ingénierie et la mode.

Le programme cible les étudiants des pays membres de l’Union africaine. Les conditions d’éligibilité varient d’un cycle à un autre. L’âge limite des candidats est commun : entre 18 et 26 ans pour le niveau licence, 35 ans pour le master et 40 ans pour le doctorat.

Lire aussi: Université de Witwatersrand: un cours en ligne pour les Journalistes africains

Notons que la langue d’enseignement dans ce pays est l’anglais. Les ressortissants des pays non anglophones doivent justifier leur niveau de langue par un test d’anglais TOEFL (Test of English as a Foreign Language).

Pour bénéficier de la bourse, les candidats doivent au préalable faire une demande d’admission dans une institution du pays. La date limite de dépôt de candidatures varie d’un établissement à un autre.

La bourse couvrira les frais de scolarité des étudiants, et les frais de voyage aller et retour en classe économique du pays d’origine jusqu’à Maurice pour les étudiants vivant à l’étranger. Les frais de test covid-19 sont également pris en charge par la bourse.

Ce programme annuel fait partie des initiatives du gouvernement mauricien qui vise à internationaliser les universités et faire de ce pays un hub de l’enseignement supérieur en Afrique. Une politique qui semble porter ses fruits au regard du nombre croissant d’établissements internationaux qui s’installent dans le pays.

Pour: Plus d’informations

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *