L’Afrique à l’initiative d’une nouvelle forme d’éducation

Mardi 9 Octobre dernier, s’est tenue au Radisson Blu Hôtel Abidjan Cote d’Ivoire, la cérémonie de l’ouverture de la 4è conférence annuelle sur la posture actuelle de l’éducation en Afrique.

Investie par des figures éminentes du continent, au nombre desquelles le président ivoirien Alassane Ouattara, des ministres de l’éducation, ainsi que des acteurs du domaine, cette cérémonie a consacré, à l’annonce, deux jours de panels sur la thématique : « changement de paradigmes : construire les futures compétences et de nouvelles perspectives à travers l’éducation en Afrique »

À l’occasion de cette conférence, les experts du domaine de l’éducation se sont évertués à reconfigurer la politique actuelle, jugée inefficace, qui pilule l’éducation sur le continent et à déployer de nouvelles visions ou normes afin de redorer les compétences des jeunes et des étudiants africains.

Est-ce ainsi un nouveau défi à relever en vue d’avoir une place favorable dans la compétition à l’international ? Cela reste à voir… Le président de l’Institut Afrique-Amérique, Kofi Appenteng l’expliquait en des termes d’une mission de rédemption.

Et, au ministre ivoirien de l’Énseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdallah Albert Mabri Toikeuse de signifier le rôle intrinsèque de la mutualisation des réflexions pour une nouvelle Afrique aux mains d’une nouvelle classe d’élites compétente.

 

KADET Kady

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *