Le Centre Ellen Johnson Sirleaf forme les femmes africaines dans le leadership public

Les femmes africaines de tous les secteurs sont invitées à postuler pour participer au programme « Amujae » du Centre Ellen Johnson Sirleaf. C’est une formation en leadership public qui vise à doter les participantes des compétences pour améliorer leurs performances professionnelles.

Lire aussi: Au Kenya, les déchets d’ananas transformés en chaussures

Le Centre Ellen Johnson Sirleaf dont l’ambition est d’accroître le nombre de femmes occupant de hautes responsabilités dans la fonction publique en Afrique, a lancé un appel à candidatures à l’intention des femmes africaines pour participer à un programme de formation et de coaching dans le domaine du leadership en général et spécialement celui adapté en temps de crise.

Les candidates doivent être des femmes africaines déjà engagées dans un parcours de leadership public avec des projets. Des antécédents en droit, en gouvernance, en affaires, en éducation et en activisme sont un atout.

Les participantes recevront un mentorat et une formation de classe mondiale d’anciens chefs d’Etat, de dirigeants d’organisations internationales et de cadres du secteur privé. Cette formation est conçue pour alimenter leur ambition et les doter des compétences nécessaires pour améliorer leurs performances dans leur domaine d’activité respectif.

Dénommé « Amujae », ce programme entend préparer les femmes à assumer de hautes fonctions dans l’échelon du leadership public.

Les candidatures seront closes le 30 septembre 2020.

Plus d’informations

Lire aussi:Canal France International lance une formation en ligne pour favoriser l’action citoyenne en Afrique

La Rédaction

Source: Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *