Le Ministre Mamadou Touré appelle à la mise en valeur de l’écosystème des startups

Débutée depuis le mardi 13  novembre dernier, la 3è édition de l’African Start-up forum a clôturé ses assises le samedi dernier à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS), sis à Marcory.  Le ministre ivoirien de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, en sa qualité de Co-parrain a mis en avant le facteur de développement de cette initiative.

Rendez-vous annuel et international des acteurs du monde économique, le forum de cette année s’est tenu sous le thème : « Construire un écosystème de startups créatrices de richesses et de revenus pour développer l’Afrique ».

Aussi, s’est-il donné pour mission de créer une atmosphère d’échange et de partage d’expériences pour les acteurs africains, à travers des programmes instructifs qui doivent susciter de nouvelles compétences en vue de l’émergence des startups vers des entreprises à fortes valeurs ajoutées.

À cet effet, le ministre ivoirien signifié l’apport indéniable des startups dans le développement tant économique que social de l’Afrique. Selon lui, la mise en valeur des startups africaines est une mission qui incombe à tous, dans la mesure où  ceux-ci constitueraient un générateur fondamental pour la transformation de ‘‘ sa jeunesse’’ en agent de développement.

« Il convient donc d’encourager la création de startups, de jeunes entreprises, de technologies nouvelles pour booster le taux de création d’entreprises et donc d’emplois », a-t-il souligné. Mamadou Touré a rappelé l’engagement de la  Côte d’Ivoire dans l’élaboration de programmes d’incubation, comme prévu dans le PND 2016-2020.

Cette démarche, retenons-le traduit le défi majeur du pays qui est de booster la capacité technique des jeunes promoteurs avec une ouverture facile accès au financement.

KADET Kady

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *