Littérature: Un voyage dans l’Etrange destin de Wangrin d’Amadou Hampaté Bâ

Bonjour Mali, le pays des Dogon mais aussi celui d’Amadou Hampaté Bâ. C’est à cet homme que l’on doit cette phrase quasiment devenue proverbiale : « En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ».

Amadou Hampaté est un écrivain, historien, ethnologue et poète malien. C’est en 1973 que parût « L’étrange destin de Wangrin », récit que l’auteur dit avoir tiré son inspiration de faits authentiques.

Grand défenseur de la tradition orale africaine, il raconte ici l’histoire de Wangrin, l’homme qui parviendra à se hisser au sommet de la puissance et de la fortune en bravant impunément la chance. Il réussira même le suprême exploit de rouler les “Dieux de la Brousse” : Messieurs-les-Administrateurs coloniaux ! Mais il arrive que les dieux se fâchent…

Wangrin dont on suit les péripéties tout au long de son roman aurait donc réellement existé, ce qui est assez difficile à croire tant ce personnage est cocasse!

A mi-chemin entre Robin des bois et Arsène Lupin, Wangrin est un personnage rusé et sans scrupules qui ne recule devant rien pour s’enrichir. Dans sa quête effrénée vers la fortune, il se fera inéluctablement de nombreux ennemis, n’hésitant pas à duper tous ceux qui se trouveront en travers de son chemin. Wangrin est une ordure. Certes. Mais il est le genre d’ordure que l’on se surprend à apprécier.

L’étrange destin de Wangrin ou les roueries d’un interprète africain d’Amadou Hampaté Bâ est un plaisant et amusant roman à lire….celui qui est fidèlement classé parmi les « bijou de la littérature africaine », sans risque de se tromper.

Une fois lu. Deux fois relu. Trois fois dévoré…le livre s’est fait encensé des plus bonnes grâces de son auteur qui a enseigné la face philosophique des Audacieux du temps des inconditionnels.

Kadet K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *