Un programme de formation professionnelle destiné aux leaders communautaires africains

Le département d’Etat américain a lancé les candidatures pour un programme de formation destiné aux leaders communautaires africains engagés dans les domaines de l’énergie, l’environnement, la paix, la résolution des conflits et l’égalité des genres. Le programme de 5 mois se déroulera aux USA.

Lire aussi: Voici l’entrepreneure qui facilite l’accession à la propriété foncière aux pauvres

Le programme de solutions communautaires du Bureau des affaires éducatives et culturelles du Département d’Etat américain et mis en œuvre par l’IREX, une organisation à but non lucratif engagée dans le développement mondial et l’éducation, propose des formations aux militants communautaires des pays en développement, dont plusieurs d’Afrique.

Le programme cible particulièrement les personnes qui s’efforcent d’améliorer leurs communautés en abordant les problèmes liés à l’énergie et à l’environnement, à la paix et à la résolution des conflits, à la transparence et à la responsabilité, ainsi qu’aux femmes et au genre. Les candidats doivent avoir entre 25 et 38 ans, détenir au moins 2 années d’expériences dans le développement communautaire et une bonne maîtrise de la langue anglaise.

Les ressortissants des pays suivants sont éligibles : Algérie, Botswana, Cameroun, République démocratique du Congo, Egypte, Ethiopie, Kenya, Ghana, Guinée, Liberia, Libye, Malawi, Maroc, Mozambique, Namibie, Rwanda, Sierra Leone, Soudan du Sud, Soudan, Tanzanie, Tunisie, Ouganda, Zambie et Zimbabwe.

Le programme comprend 3 principales articulations. D’abord, une bourse de quatre mois aux Etats-Unis. Ensuite un programme de formation et de coaching présentiel et en ligne pour renforcer les compétences en leadership et en gestion. Les participants seront enfin, accompagnés dans la planification d’un projet pratique à mettre en œuvre dans leur communauté d’origine.

Le programme se déroulera aux Etats-Unis d’août à décembre 2021.

Les participants bénéficieront d’une assistance pour les visas, des frais de voyage aller-retour de leur ville d’origine aux Etats-Unis, d’une assurance maladie et d’une allocation mensuelle pour couvrir le logement, les repas et autres frais de subsistance.

Les candidatures sont enregistrées jusqu’au 28 octobre 2020.

Plus d’informations

Lire aussi: L’Institut Polytechnique de Paris et HEC Paris créent un Centre d’ambition mondiale dans le domaine de l’IA

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *