Université FHB : L’Adepharm veut construire « l’insertion socio-professionnelle » de ses cadets

La culture de l’excellence s’avère être la voie privilégiée pour un parcours académique épanoui. C’est à ce titre que l’Association  des Etudiants en pharmacie (Adepharm) a fêté la noble valeur le samedi 25 mai dernier, à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

Depuis 1997 que l’association existe, la traditionnelle activité est tenu chaque année, en l’honneur des étudiants de l’Ufr des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de ladite Université. Elle intervient dans un cadre de valorisation et de promotion des valeurs universitaires, pour un parcours exempt d’irrégularité.

Organisée cette année sous le parrainage du PCA de la Mugefci, Mesmin Comoé, la fête de l’excellence des étudiants en pharmacie a également enregistré une présence concentrée de pharmaciens professionnels.

« Je vous exhorte à un plus strict respect des règles de notre environnement d’étude. Soyez des modèles et ne cessez jamais de refleter  l’image de l’étudiant qui est préoccupé par le bon déroulement de son parcours », a invité le président de l’Adepharm, Kassi Dégré Simon, en prélude aux assises.

Pour lui, la future génération de pharmaciens qu’ils sont doit se mettre en phase avec des pratiques valorisantes de l’apprentissage académique en vue de relever les défis de leur profession à l’avenir.

Par ailleurs, dans le but renforcer le climat de solidarité qui réside déjà dans leur faculté, la promotion de l’excellence a valu à l’Adepharm l’attribution de « parrains » issus en général des classes de Master, à chaque étudiant de la licence 2. Pour eux, c’est un moyen objectif de « participer à l’insertion socio professionnelle de nos cadets en leur servant de guide dans les étapes de leur parcours académique », a expliqué le président du comité d’organisation, Kouakou Kouadio Jacques.

Par conséquent si étudier et être assidu aux cours relèvent du ressort des étudiants, alors la récompense de leurs efforts devient une nécessité. De concert avec ses partenaires, notamment Ramopharm, Maphar, Medissource, Africa Expo Santé, Grâce Création ainsi que Djinan Studio, la jeune association a en effet encouragé l’excellence en récompensant les les meilleurs étudiants soit les « majors » des différentes promotions de sa faculté.

 

Pour une nouvelle fois, l’honneur est donné à l’excellence qui devient la nouvelle loi dans les Universités ivoiriennes. Pour sa part, l’Adepharm fait le pari de « maintenir le monopole pharmaceutique, au service du public », a prédit un enseignant de la faculté, Dr Issouf.

KADET Kady

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *