Voici le Top des emplois en hausse et en baisse sur le marché du travail (Forum économique mondial)

Le Forum économique mondial (WEF) a publié son enquête sur les prévisions concernant l’évolution du marché du travail entre 2020 et 2025. Dans le rapport de l’année 2020 intitulé « The future of jobs report », figure une liste des professions ayant des perspectives en hausse ou en baisse.

Lire aussi: Créer un service de drones à usage agricole

Le Forum économique mondial (WEF) suit depuis 5 années l’évolution et les tendances à court et à long terme sur le marché du travail, ainsi que l’impact grandissant des nouvelles technologies dans les entreprises. Cette année, son rapport intitulé « The future of jobs report » s’est basé sur des données collectées au niveau des entreprises et des données privées, pour ressortir des prévisions sur les emplois en hausse ou en baisse susceptibles d’influencer le quinquennat à venir.

Selon les données du rapport, les employeurs s’attendent à ce que d’ici 2025, les professions conventionnelles laissent place à celles émergentes. Le WEF estime que dans 85 millions d’emplois, l’humain pourrait être remplacé par la machine, tandis que 97 millions de nouvelles compétences pourraient émerger, plus adaptées à la nouvelle division du travail entre l’homme, la machine et les algorithmes, dans les 15 secteurs industriels et 26 économies couvertes par l’étude (Afrique du Sud incluse).

De cette enquête, il ressort que les 10 premières compétences professionnelles en hausse sont dominées par la technologie, et concernent les emplois suivants : analyste en sciences de données, spécialiste de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique, spécialiste du Big Data, spécialiste du marketing et de la stratégie numérique, spécialistes dans le domaine de l’automatisation des processus, professionnel du développement des affaires, spécialiste de la transformation numérique, analyste en sécurité de l’information, développeur de logiciels et d’applications, spécialiste de l’internet des objets.

Les 10 premières compétences en baisse concernent quant à elles les professions conventionnelles, à savoir: commis à la saisie des données, secrétaire administratif ou exécutif, commis à la comptabilité, à la tenue des livres et à la paie, auditeur comptable, travailleur d’assemblage et d’usine, responsable des services aux entreprises et de l’administration, travailleur chargé de l’information et du service à la clientèle, directeur général et directeur des opérations, mécanicien et réparateur de machines, préposé à l’enregistrement et à la conservation du matériel.

Les emplois d’avenir sont répertoriés dans les secteurs émergents comme le Cloud computing, la production de contenus, le Big Data et l’intelligence artificielle, l’ingénierie, le marketing, les activités liées aux ressources humaines, le développement des produits, et les ventes.

Le rapport du Forum économique mondial sur les prévisions sur le marché du travail vise à proposer une opportunité de planifier et d’élaborer des stratégies pour un meilleur avenir du travail.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Lire aussi: Alexis John Ahyee, HEC Paris : « Nous allons vers une régionalisation croissante de nos formations »

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *