Voici les causes de l’alopécie chez la femme  africaine

Une dermatologue de l’Université du Kwazulu-Natal a trouvé qu’une autre raison pouvait causer ce qu’on appelle scientifiquement « l’alopécie ».

En effet, plus d’une femme d’origine africaine sur dix sont concernées par la chute des cheveux. Une étude du Journal international de Dermatologie indique que 11 % des femmes noires sont touchées, contre 5 % des femmes d’origine caucasienne.

Souvent mise en cause, l’utilisation de nombreux produits chimiques ou certaines méthodes de tressage jugées trop violentes pour les cheveux, ne serait pas l’unique facteur d’après la scientifique.

Selon ses recherches, c’est une mutation génétique chez les femmes africaines qui est la principale responsable.

A.C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *